D’après 34% des DRH français, la sphère professionnelle semble de plus en plus empiéter sur la vie personnelle et réciproquement; l’équilibre vie pro / vie perso est plus que jamais un sujet d’actualité sociétal.

Comment faire de sa vie professionnelle un appui pour sa vie personnelle et réciproquement

L’équilibre entre vie professionnelle et personnelle répond à différentes exigences selon l’individu. Certains trouveront leur équilibre dans l’absence de conflit entre les deux, d’autres dans l’engagement à différentes activités ou encore l’équivalence de temps passé pour l’une et l’autre. Cette différence d’appréciation se comprend cependant autour d’un élément commun, la quantité. Il peut s’agir de la quantité de temps passé à travailler, quantité de congés accordés, quantité de ressources par rapport à l’effort fourni…

Et cette mesure semble aujourd’hui mise en péril en raison du débordement de la vie professionnelle sur la vie personnelle et réciproquement. Cet effacement des frontières s’est en partie fait en raison de notre hyperconnectivité. Quitter le lieu physique du travail ne définit plus la fin de notre journée. Il est désormais possible de recevoir des mails, des appels, des changements d’emploi du temps de dernière minute. En miroir de cette connexion permanente à son travail,  l’égalité d’accès homme-femme au travail implique également les deux individus d’un couple dans la gestion quotidienne de leur vie personnelle : tâches ménagères, éducation des enfants, vie sociale…

Cette problématique devient d’ailleurs plus présente à l’arrivée des enfants, l’inconscient collectif estimant que la vie personnelle prend à ce moment dangereusement le pas sur la vie professionnelle. Le congé parental est un des axes du débat. Tout comme la Suède le propose, le congé parental permettrait en France aux membres d’un couple d’être sur un pied d’égalité face à l’entreprise ; la femme ne serait plus l’objet unique de préoccupation. Homme et femme seraient en effet susceptibles de s’absenter de leur vie professionnelle pour leur vie personnelle (voir notre article sur le congé parental).

Une fois la discrimination homme-femme écartée en raison de l’évolution de nos modèles et du soutien légal apporté par l’Etat, trouver l’équilibre devient une affaire managériale à proprement parler. L’équilibre de l’individu doit être soutenu par les initiatives prises au sein des entreprises :

  • institutionnaliser le temps de connexion à l’instar de l’entreprise Volkswagen qui coupe les serveurs mails entre 18h30 et 7h30 du matin,
  • Encourager la dynamique d’équipe basée sur l’autonomisation, la délégation et la priorisation des tâches,
  • changer sa relation au temps pour ne pas faire du présentéisme un gageure d’efficacité,
  • mettre en place des mesures concrètes, poussées par les employeurs, pour favoriser la mise en place d’un équilibre : réservation de places de crèche pour les salariés, temps partiels, home office ponctuel, horaire des réunions, etc.

Ces pistes de réflexions sont à adapter selon le secteur d’activité. La CFTD avait d’ailleurs mené une étude en mars dernier auprès de 200 000 employés pour nourrir cette réflexion et remettre le “monde du travail” au coeur du débat politique.

La question de l’équilibre des temps de vie doit être une préoccupation centrale des employeurs, et d’autant plus dans des PME, dans lesquelles la frontière entre vie personnelle et vie professionnelle est de plus en plus tenue. 1,2,3 Crèche ! vous accompagne dans ces réflexions, et vous aide à mettre en place des actions concrètes !

 

Marion Duhirel et Astrid Henry

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s