« Petit papa Noël, quand tu descendras du ciel, avec tes jouets par milliers » est-ce vraiment le conte de fée idéal? Et si le bon choix, c’était justement de faire moins de cadeaux?

Chaque année, c’est la même recherche. Trouver LE Saint Graal. LE jouet parfait, celui qui mettra le plus d’étoiles dans les yeux de votre enfant.  Bien entendu, cette quête est aussi celle des grands parents, des oncles et tantes, des parrains marraines, etc. La scène finale : un sapin qui clignote de mille couleurs avec, à son pied une montagne de paquets recouverts de papiers tous plus brillants les uns que les autres,  qui crient « Ouvre moi en premier ! » (Ça y est, vous avez la scène en tête ?).

PRENDRE DU RECUL

Toute l’année, vous vous efforcez de créer un climat serein pour votre enfant, vous faites taire la copine un peu trop bavarde à coup de « chut ! Baby chou dort ! », vous choisissez chaque jeu avec attention,  afin qu’il réponde à un certain nombre de critères (Montessori, écologiques, …), vous avez opté pour de superbes  veilleuses afin de préserver ses petits yeux et faites résonner la musique classique dans toute la maison le dimanche. Durant 335 jours, vous faites vivre bébé dans une bulle

Et voilà qu’à partir du  1er décembre, et pendant 25 jours, tous ses sens sont surstimulés par l’effervescence de Noël. Le point culminant de cette période étant donc cette fameuse scène du sapin décrite plus haut. Bébé,  au pied de ce sapin clignotant, devant un amas de cadeaux, entouré de toute la famille, qui espère que son cadeau sera le meilleur.

VIVE LA SIMPLICITE !

La plupart des jeux offerts aux plus petits ne sont pas adaptés à leur âge. La réplique de la Ferrari à pédale (qui est au final votre envie) sera encore disponible dans les futurs catalogues – prenez patience !

  1. Pensez aux livres. Souvent délaissés, ils permettent pourtant de partager de bons moments avec l’enfant tout en développant son langage, et cela à tout âge.
  2. Lors de l’élaboration de la fameuse liste pour les plus grands, laissez l’enfant émettre ses souhaits et faites avec lui du tri, si la liste est trop longue (« Qu’est ce qui te ferait vraiment plaisir ?,Tu ne penses pas que tu as déjà assez de dinette ? »)
  3. Variez les jeux : construction, imitation, motricité, lecture, afin de lier le plaisir à l’utile.
  4. Enfin, évitez de rendre cette période encore plus compliquée par la recherche des jouets parfaits. Tous les enfants terminent la soirée avec la même activité : jouer avec le papier cadeau !

Par Sharlen Vasseur

Noël est avant tout un moment convivial pendant lequel nous vous souhaitons de profiter de ces moments privilégiés en famille ! 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s